Questionnaire pour Epagny Metz-Tessy (74330, 74370)

Consultez ci-dessous le questionnaire proposé aux candidats à Epagny Metz-Tessy. Ce questionnaire a été préparé par la·le référent·e local·e de la FUB, dans le cadre de la campagne Parlons Vélo ! pour les élections municipales 2020.

Vous êtes candidat·e à ce scrutin ? À partir des engagements proposés dans ce questionnaire, donnez votre position (et celle de votre liste) sur la solution vélo.

Vous attendez les réponses des candidat·e·s ? Vous pouvez vous inscrire sur cette plate-forme et vous abonner au scrutin, pour recevoir un message à chaque nouvelle réponse. Vous pouvez également partager ce questionnaire en mentionnant les candidat·e·s.

Adopter (ou renouveler) un plan vélo local ambitieux, financé et concerté, dès le début du mandat

Action n°1

Adopter un plan vélo ambitieux, financé et concerté en début de mandat qui inclut un réseau cyclable communal, doté d’un comité vélo et d’une charte de qualité des aménagements cyclables.
- Identifier les co-financements possibles. - Créer des points de comptage automatique des vélos et publier les chiffres en continu. Sur la base de ces comptages, définir des objectifs annuels de croissance, en cohérence avec l’ambition du PDU (×5 d’ici 2030).

Action n°2

Mettre en place un comité vélo régulier se réunissant au minimum 2 fois par an.

Action n°3

Former l’ensemble des technicien·ne·s en lien avec le vélo aux spécificités de ce mode de déplacement.

Développer un réseau cyclable cohérent

Action n°4

Maintenir le réseau cyclable avec un soin prioritaire : nettoyage régulier des feuilles et débris (verre...), remplacement des panneaux de signalisation endommagés, entretien régulier de la peinture, déneigement... Proposer des itinéraires de déviation sécurisés en cas de travaux sur le réseau cyclable.

Construire une ville agréable à vivre pour toutes et tous

Action n°5

Pour lutter contre les accidents imputables au phénomène des angles morts, interdire - dès que la législation le permettra - les poids lourds non équipés de radars avancés de détection de cyclistes et piétons.

Action n°6

Restreindre ou supprimer la circulation devant les écoles aux heures d’entrée et de sortie des classes.

Actionner tous les leviers nécessaires au développement du vélo

Action n°7

Implanter des arceaux vélos normatifs (proscrire les “arrache roue”) dans toute la commune pour pouvoir accrocher son vélo facilement, notamment près des commerces.

Action n°8

Installer des stationnements fermés type vélobox ou espace vélo sécurisé dans des parcs concédés, des locaux ou des garages en rez-de-chaussée pour le stationnement résidentiel et à proximité des pôles d’activité.

Action n°9

Créer des locaux vélos/trottinettes dans les écoles et les équipements publics.
Pour cela, profiter du programme Alvéole de la FUB. Ce stationnement doit être sécurisé, abrité des intempéries, et doit pouvoir accueillir des remorques enfants.

Action n°10

Anticiper l’interdiction du stationnement motorisé à moins de 5 mètres des passages piétons en 2026, en transformant au plus tôt ces places en stationnement vélo.

Action n°11

Intégrer dans le PLU l’obligation de locaux vélos fonctionnels dans les immeubles d’habitation et tertiaires, les ERP, et subventionner la création de locaux vélos dans les copropriétés et dans l’habitat social.

Action n°12

Soutenir les associations de services vélo (vélo-écoles, ateliers de réparation) et mettre des locaux à disposition de ces associations.

Promouvoir une culture vélo

Action n°13

Favoriser le déploiement du programme national “savoir rouler à vélo” dans les écoles primaires.
Mettre en place un financement d’actions de formation au vélo dans les écoles, afin que tout enfant arrivant au collège détienne le « Savoir Rouler » et puisse se déplacer en sécurité, et ainsi faire émerger une « génération vélo ».

Action n°14

Aider les établissements scolaires à s’équiper en vélos pour l’apprentissage à l’école.

Action n°15

Créer des pistes cyclables d’apprentissage ouvertes à toutes et tous pour permettre l’apprentissage du vélo.

Action n°16

Donner l’exemple : en tant que maire et élu·e·s, effectuer un maximum de déplacements à vélo.

Action n°17

Sensibiliser les agents au strict respect du code de la route et donc des aménagements cyclables et piétons.

Action n°18

Équiper les services municipaux de vélos-cargo pour réaliser une partie des livraisons municipales à vélo (repas à domicile, approvisionnement des écoles, entretien des espaces verts, police municipale).

Action n°19

Mettre en place des pédibus et vélobus pour emmener les enfants à l’école.
Promouvoir ou financer le transport en commun d’enfants de type S’Cool Bus pour les écoles et les centres de loisirs.

Action n°20

Adopter l’éco-conditionnalité pour les autorisations d’occupation de l’espace public. Les autorisations seront accordées uniquement si l'évènement remplit des conditions de respect de l'environnement.

Action n°21

Réprimer systématiquement le stationnement illicite sur trottoir et/ou aménagement cyclable.
Ces mesures doivent concerner aussi le respect des limitations de vitesse.

Action n°22

Lancer un plan de communication orienté sur le respect mutuel des usagers, sur les nouvelles dispositions du code de la route spécifiques au vélo (double sens cyclable, tourne à droite, sas vélo) et battre en brèche les idées reçues.
Réaliser des campagnes d'affichage régulières faisant la promotion du vélo comme mode de déplacement.